Sans –partial, rsync redémarre de 0 le transfert d’un fichier volumineux.

rsync -azhP <src> <dest>

a : archive

z : compress

h : human readable

P : partial + progress